Beaumonts nature en ville


Des petits monstres verts au parc! by beaumonts
août 16, 2010, 3:42
Filed under: 3. LA FAUNE, Insectes | Mots-clefs: , ,

Des petits monstres au parc!

Membracide-bison vu de dessus, cliché A. Lantz, le 13 août 2010

Quels sont ces petits insectes verts qui se trouvent en grand nombre au parc et que l’on peut observer facilement (quand il ne pleut pas !). Leur homochromie avec le milieu est frappante!

Ce sont des Membracides. Ils sont assez curieux car leur prothorax désigné par pronotum s’étire en un immense casque foliacé souvent terminé en pointe. Ces insectes qui s’envolent facilement appartiennent à l’ordre des Hémiptères qui regroupe les cigales, punaises, cicadelles, pucerons et cochenilles. Ce sont des insectes piqueurs et suceurs de sève.

Membracide-bison vu de dos, Cliché A.Lantz, le 13 août 2010

Il existe plusieurs espèces de membracides. Celui qui est vert est le membracide bison (Stictocephala bisonia) ainsi nommé à cause de sa forme (Sticto = ponctuation et cephala = tête). En effet le pronotum vert est ponctué de petits points clairs. Vu de dos les deux « cornes » font penser à un bison. Ces ailes transparentes sont visibles sur le cliché suivant.

Membracide-bison vu de profil, cliché A. Lantz, le 13 août 2010

Sa taille moyenne est d’environ un centimètre. Il se trouve dans les arbres et les arbustes mais aussi dans l’herbe.

Les populations peuvent être nombreuses certaines années.

André Lantz le 16 août 2010.

Publicités


Géomètres et noctuelles de jour by beaumonts
août 12, 2010, 10:30
Filed under: 3. LA FAUNE, Papillons | Mots-clefs: , ,

Des papillons appartenant à des familles de papillons de nuit qui volent de jour!

 Si la majorité des espèces de Lépidoptères sont nocturnes, il existe quelques espèces de noctuelles ou de géomètres qui volent en plein jour. Parmi les géomètres on peut voir en ce moment la phalène de l’ansérine ou chénopodie (Scotopteryx chenopodiata ) qui affectionne les lieux herbus. Les couleurs sont variables selon les individus comme on peut le constater sur ces deux clichés. Le petit point dans la cellule des ailes antérieures est toujours présent sur les individus frais. La forme du dessin est aussi caractéristique de l’espèce.

Phalène de l'ansérine, cliché A. Lantz, le 3 août 2010

phalène de l'ansérine, cliché A. Lantz, le 3 août 2010

Dans le groupe des noctuelles, la Funèbre (Tyta luctuosa) est bien visible cette année, alors que l’an passé elle ne s’était pas montrée. C’est une petite espèce qui est reconnaissable à sa couleur très foncée, presque noire, en dehors de la tache blanche sur les ailes antérieures et de la zone médiane blanche aux ailes postérieures. Elle vole de jour dans les pelouses. Sa chenille vit sur les liserons.

la funèbre, cliché A. Lantz le 9 août 2010

 Une autre noctuelle très commune dont les générations se succèdent depuis le printemps est la doublure jaune (Euclidia glyphica). Sa taille est voisine de l’espèce précédente. Le brun jaune des ailes postérieures est caractéristique. Elle se trouve également dans les prairies. Sa chenille se nourrit de luzerne et de divers trèfles.

la doublure jaune, cliché A. Lantz, le 21 août 2008

André Lantz le 12 août 2010.