Beaumonts nature en ville


Géomètres printanières et Gorge-bleue au parc by beaumonts

Géomètres du printemps par André Lantz et Gorge-bleue à miroir au parc des Beaummonts par David Thorns

 L’hiver plein de froid et de pleurs
Est passé tremblant et glacé ;
L’été plein de verdures et fleurs
Nous vient plus beau que l’an passé
Ore chacun le voie :
Voici nouvelle joie

 

 L’arbre sec et facheux à voir,
Raboteux et dur à toucher,
Que nul ne désirait avoir,
Maintenant pouvons le toucher :
Il fleurit et verdoie,
Voici nouvelle joie.

 Extrait des chansons spirituelles de Marguerite de Navarre (1492-1542), sœur de François 1er.

 Parmi les géomètres (famille des Geometridae), certains imagos sortent dès février ou mars. Ces lépidoptères n’attendent donc pas l’éclosion des fleurs et la douceur pour voler et se reproduire. Les imagos peuvent éclore avec des températures de quelques degrés. Comme ces espèces sont nocturnes il est plus facile de les observer le jour posé sur les murs.

La Boarmie crépusculaire (Ectropis crepuscularia) est une espèce commune dont la chenille est polyphage. Elle possède deux générations (bivoltine). La première émerge en général de mars à mai, la seconde vole en juillet et août. Les chenilles issues de cette génération se nymphosent en automne et la chrysalide hiverne.

La boarmie crépusculaire, 26 mars 2013, cliché André Lantz

La Boarmie crépusculaire, 26 février 2013, cliché André Lantz

 L’Hibernie hâtive (Larerannis marginaria) est une espèce univoltine (une seule génération annuelle). Les adultes sortent de mars à avril. La chenille est également polyphage.

L'Hibernie hâtive, 9 février 2013, cliché André Lantz

L’Hibernie hâtive, 9 février 2013, cliché André Lantz

La femelle a des ailes très réduites. On dit qu’elle est brachyptère.

L'Hibernie hâtive femelle, 9 avril 2013, cliché André Lantz

L’Hibernie hâtive femelle, 9 avril 2013, cliché André Lantz

La femelle présentée en photo a été obtenue en élevant la chenille récupérée au Beaumonts sur l’érable sycomore (Acer pseudoplatanus) en avril 2012. Cette chenille s’est chrysalidée à la fin mai 2012. L’imago est sorti fin mars 2013.

 

Chenille de l'Hibernie hâtive, 30 avril 2012, cliché André Lantz

Chenille de l’Hibernie hâtive, 30 avril 2012, cliché André Lantz

 

La Boarmie pétrifiée (Menophra abruptaria) est aussi une espèce polyphage. La chenille se rencontre davantage sur les troènes et lilas. C’est une espèce bivoltine ou trivoltine. La première génération émerge en avril.

La Boarmie pétrifiée, 19 avril 2013, cliché André Lantz

La Boarmie pétrifiée, 19 avril 2013, cliché André Lantz

Le nom de genre Boarmie provient du du latin boarmia : Qui attelle les bœufs, c’est le surnom de la déesse Athéna.

 André Lantz le 20 avril 2013

 Une Gorgebleue à miroir au Parc des Beaumonts

C’est toujours un grand plaisir de découvrir une  Gorgebleue ou Gorge-bleue à miroir (Luscinia svecica), sans doute l’un des plus beaux oiseaux que l’on puisse trouver en France. L’espèce est cosmopolite, nichant à travers l’ancien Monde, du sud-ouest du Portugal vers l’est jusqu’à l’Alaska et le nord-ouest du Canada. C’est un passereau insectivore de la famille des Muscicapidae.

Quoiqu’il en soit, elle est plutôt rare dans notre région: en Seine-Saint-Denis, les données sporadiques annuelles concernent des individus en migration ; qui stoppent brièvement en route vers leurs sites de nidification en Europe du nord, et leur zone d’hivernage au sud de l’Europe et en Afrique tropicale.

L’habitat du parc des Beaumonts à Montreuil, lorsque je l’ai aperçu pour la première fois en 2006, m’a rappelé des sites ou j’avais déjà observé l’espèce : roselières boueuses dans l’ouest de la France, ou rives plantées de saules bas et frêles dans la région arctique de la Norvège. J’ai de plus découvert que la Gorgebleue avait déjà été vue dans le parc – des individus ont été observés les 3 et 8 avril 1994 par Pierre Rousset, un ornithologue qui prospecte le site régulièrement depuis 1993. Ce n’était donc qu’une question de temps pour en revoir une à cet endroit !   

Peut-être avais-je eu tort : au fil des années, mes visites fréquentes au printemps et en automne ne produisaient pas une seule Gorgebleue – je commençais à désespérer ! Cependant, à l’aube du 05 avril 2013,  par une matinée pourrie, pluvieuse et grise, j’ai fait s’envoler un petit oiseau de la tranchée dans la Petite Prairie, qui s’est posé ensuite sur une branche, partiellement caché. Mais derrière la végétation son sourcil blanc était bien évident, et je pouvais aussi remarquer le bleu étincelant sur les côtés de sa gorge – une Gorgebleue…enfin !!

 

Gorgebleue, 6 avril 2013, cliché David Thorns

Gorgebleue, 6 avril 2013, cliché David Thorns

 

L’histoire a pris une nouvelle tournure le lendemain matin lorsqu’un autre individu a été trouvé à quelques mètres de là, dans la roselière de la Mare Perchée. Et celui-ci était encore plus spectaculaire car, contrairement a l’individu observé la veille, c’était un mâle chantant, dans son plumage nuptial, la gorge entièrement bleue avec une bordure d’orange foncé.

Gorgebleue, 7 avril 2013, cliché Davis Thorns

Gorgebleue, 7 avril 2013, cliché Davis Thorns

 

Gorgebleue, 7 avril 2013, cliché David Thorns

Gorgebleue, 7 avril 2013, cliché David Thorns

En dépit de son arrivée durant la période du weekend, impliquant une quantité de promeneurs de chiens dans le parc, l’oiseau semblait satisfait de son lieu de villégiature, chantant par moments et s’attardant  jusqu’au dimanche soir, où il a été vu pour la dernière fois.

Gorgebleue, 7 avril 2013, cliché David Thorns

Gorgebleue, 7 avril 2013, cliché David Thorns

La grande attente de la gorgebleue est enfin terminée, un peu comme pour le bus en centre ville, quand deux arrivent en même temps !

David Thorns, 30 avril 2013

L’association BNEV s’associera à l’évènement des « 24 heures de la Biodiversité » organisé par le Conseil Général de Seine-Saint-Denis les 8 et 9 juin prochain. Pour obtenir les informations vous pouvez cliquer sur le lien ci-joint. Il sera nécessaire de s’inscrire à partir du 15 mai aux animations proposées au moyen du formulaire que vous trouverez dans ce même lien.

Publicités