Beaumonts nature en ville


de nouvelles captures (photographiques) by beaumonts

De nouvelles captures (photographiques !)

Les plantes à fleurs sortent leurs corolles pour séduire les insectes. La sauge des prés (Salvia pratensis) n’est malheureusement pas très commune au parc. La sauge fait partie des plantes « utiles » car elle permettait de guérir (ou sauver) de nombreux maux.

sauge des prés, 8 mai 2011, cliché André Lantz

L’orchis pyramidal (Anacamptis pyramidalis) est  encore présent cette année. Un Oedémère (sans doute une femelle d’Oedemera nobilis) vagabonde sur l’inflorescence. Seuls les mâles possèdent un renflement caractéristique au niveau des pattes postérieures.

 

Orchis pyramidal et Oedémère, 8 mai 2011, cliché André Lantz

Parmi les coléoptères quelques nouveaux venus : Un joli charançon (famille des Curculionidae) a été photographié pour la première fois cette année. Il s’agit du Lixus iridis.

Lixus iridis, 27 avril 2011, cliché Roland Paul

Le cardinal (Pyrochroa coccinea) ainsi nommé à cause de sa balle couleur rouge a été observé à plusieurs reprises. Ce serait un insecte en régression. Il est utile de conserver sur le site des arbres morts qui abritent les larves. Ces dernières sont carnassières et se nourrissent de larves d’insectes lignivores. Il est à noter que lorsque l’imago sort après nymphose, il est blanchâtre. La jolie couleur rouge n’apparaît qu’au bout d’environ 24 heures et il faut encore attendre au moins une semaine pour que les téguments de l’adulte soit suffisamment durcis.  L’insecte adulte pourra alors s’aventurer en dehors  de son écorce protectrice.

 

le cardinal, 17 avril 2011, cliché Roland Paul

 
 

Le cardinal, 26 mars 2011, cliché André Lantz

Parmi les papillons l’azuré des nerpruns (Celastrina argiolus) est assez commun. La chenille se nourrit de lierre ou de clématite. La femelle présente une bande noire sur l’aile antérieure plus large que celle du mâle.

L'azuré des nerpruns, mâle, 8 avril 2011, cliché Roland Paul

 
 

l'azuré des nerpruns femelle, 18 avril 2011, cliché Roland Paul

Quelques géomètres volent de jour ou peuvent s’envoler quand on traverse les herbes. La géomètre à barreaux (Chiasmia clathrata) nommée à cause des dessins sur les ailes est de taille assez modeste.

la géomètre à barreaux, 6 mai 2011, cliché André Lantz

L’alternée (Epirrhoe alternata) se trouve soit dans les milieux herbus soit dans la végétation basse de lisière. Sa chenille se nourrit sur les gaillets.

l'alternée, 26 avril 2011, cliché Roland Paul

 

André Lantz le 9 mai 2011.
Publicités

Laisser un commentaire so far
Laisser un commentaire



Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s



%d blogueurs aiment cette page :