Beaumonts nature en ville


on n’a pas toujours que des coprins! by beaumonts
novembre 12, 2009, 3:26
Filed under: 4. LA FLORE, Mycologie | Mots-clés: , , ,

Si les coprins restent abondants en cette saison, d’autres espèces de champignons sont sorties. 

Macrolepiota rhacodes, f. venenata 8 Nov 2009 006

Lépiote déguenillée; forme venenata: cliché André Lantz, 8 nov.2009

Cette belle lépiote déguenillée (Macrolepiota rhacodes variété venenata) est toxique. Les squames sur le chapeau sont d’un brun plus foncé que celle du type et s’étalent de manière radiale à partir du sommet formant une sorte d’étoile. Le bulbe est volumineux, le pied possède un anneau. Cette espèce semble se plaire dans des milieux plus nitrophiles (qui aime l’azote) que le type.

Sur le plan étymologique Lépiote vient du mot grec lepis qui signifie écaille, squame. C’est la même origine que l’on retrouve dans lépidoptère : ailes (pteros) recouvertes d’écailles. Macro signifie grand. Racos signifie déchirure, d’où le nom déguenillée ou en haillons.

On pourra aussi distinguer un diptère sur la gauche du chapeau.

Agrocybe cylindracea 2 nov 2009 050

Pholiote du peuplier, cliché André Lantz, 2 nov.2009

 La pholiote du peuplier (Agrocybe cylindracea) est très claire et possède un anneau assez ample. Les champignons sont regroupés nombreux sur une souche. C’est un champignon comestible.

Le mot agrocybe est formé du grec agro (champ, campagne) et de cybe (tête).

A l’extrémité droite de ce cliché un gendarme se cache ! A vous de le retrouver. Ce n’est pas un garde du parc mais une petite punaise rouge et noire (Pyrrhocoris apterus) commune en toute saison au parc.

Lepista sordida 2 nov 2009 038

Lépiste sordide, cliché André Lantz, 2 nov.2009

 Le lépiste sordide (Lepista sordida) possède un chapeau, un pied et des lames de couleur mauve ou lilas. C’est aussi une espèce à tendance nitrophile et se rencontre donc souvent dans les parcs. Il ressemble un peu au pied bleu (Lepista nuda) mais ce dernier plus odorant pousse en forêt. Ces deux espèces sont comestibles. Les champignons étant des accumulateurs de pollution, un champignon réputé comestible peut devenir dangereux avec les toxines qu’il emmagasine. Il est donc recommandé de ne pas consommer ceux qui poussent sur des lieux pollués.

AndréLantz, le 12 novembre 2009
Publicités

Laisser un commentaire so far
Laisser un commentaire



Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s



%d blogueurs aiment cette page :